L'approche systémique

 

La notion de systémique sous-entend l'existence de systèmes. Un système c'est un ensemble d'éléments en interactions dynamiques, organisé en fonction de l'environnement et de ses finalités (ses éléments ne sont pas considérés séparément), de ses buts et évoluant dans le temps. Et nous évoluons tous dans plusieurs systèmes. Le principal étant le système familial.

 

La systémique se base sur 4 principes :

  • l'homéostasie qui peut s'expliquer par le fait que tout système tend à maintenir un équilibre, un état stable. Tout changement dans le système implique un déséquilibre et il tentera de revenir à l'état de stabilité connu mais de manière implicite.
  • la totalité : chaque élément a sa place dans un système. Pour prendre un système dans sa totalité, c'est bien plus que de s'arrêter à chaque élément séparément. C'est aller du système vers les individus et non l'inverse. Un comportement est une résultante du fonctionnement du système.
  • les interactions : chaque élément interagit avec l'ensemble des éléments du système.
  • l'équifinalité : des méthodes différentes peuvent donner un même résultat, de même que des résultats différents peuvent être induits par des méthodes similaires.

Concrètement, qu'est-ce que cela signifie?

La personne qui consulte et qui est porteuse du symptôme peut être le "patient désigné". Lorsqu'un système dysfonctionne, des dynamique sont mises en place et créent l'apparition de symptômes. La personne est alors porteuse de symptômes liés au dysfonctionnement du système et non pas parce que c'est elle qui "dysfonctionne".

 

Lorsque dans notre vie des événements se répètent, il est probable que ce soit lié à un déséquilibre du système qui tend à retrouver une stabilité. Le symptôme est en réalité une solution à un problème et non le problème lui-même. Par exemple, un enfant qui accumule les bêtises à l'école accapare l'attention de ses parents qui, pendant ce temps, cessent de se déchirer. Le dysfonctionnement de base est alors la déchirure des parents et non le comportement de l'enfant. C'est pourquoi le thérapeute ne se contentera pas de prendre la personne seule face à ses symptômes mais bien en tenant compte de son environnement et de ce qui gravite autour d'elle. L'objectif étant de décharger la personne de ce qu'elle porte et qui ne lui appartient pas. Attention, le but n'est certainement pas de trouver un coupable responsable de la souffrance évoquée mais bien de tendre à déprogrammer les schémas répétitifs mis en place inconsciemment et de permettre à la personne de redevenir actrice de sa vie.

  

Numéro d'agrément à la Commission des Psychologues : 952222520

Numéro d'agrément par Solidaris : 09405337004